RDC : Jean-Pierre Bemba de retour au pays, l’élection présidentielle en ligne de mire

Jean-Pierre Bemba, l’ancien vice-président congolais, est revenu au pays ce mercredi pour s’inscrire afin de pouvoir se présenter aux élections présidentielles de la République Démocratique du Congo qui se dérouleront en décembre prochain. Ce retour se fait 10 ans après son arrestation en Belgique pour un procès devant la Cour pénale internationale.

Jean-Pierre Bemba, 55 ans, ancien vice-président de la République, président national de Mouvement de libération du Congo (MLC), avait été arrêté fin mai 2008 à Bruxelles, sur la base d’un mandat du procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo qui  l’accusait de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité pour des atrocités commises par ses troupes en Centrafrique en 2002 et 2003.

Condamné en 2016 à 18 ans de prison à la Haye, Jean-Pierre Bemba vient d’être acquitté, les juges invoquant le « dépassement des charges confirmées, et erreur dans l’appréciation des mesures nécessaires et raisonnables que devait prendre Bemba pour stopper les exactions du MLC dont il est le chef« . Lire l’article CPI : L’acquittement de Bemba est-il légitime?

Bemba est arrivé dans un jet privé dans la capitale, Kinshasa. Des membres de son parti, le Mouvement pour la libération du Congo, l’ont accueilli entourés d’une forte présence policière.

Découvrez la première interview de Jean-Pierre Bemba depuis sa libération. Il évoque ses ambitions politiques et son rêve pour la RDC, soutenant qu’il est l’homme qu’il faut pour diriger le pays.