RDC : Hamida Shatur tire leçon de l’“erreur” de son époux

Hamida Shatur

Invitée au parquet général de Kinshasa/Matete, ce jour, l’épouse de Vital Kamerhe ne s’est pas personnellement présentée. Elle s’est plutôt fait représenter par ses avocats.

Attendue, ce vendredi à 14h00, au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete pour une instruction judiciaire, Hamida Shatur, épouse de Vital Kamerhe, a préféré se faire représenter par ses avocats. Raison de cette absence : des ennuis de santé, à en croire les propos de ses avocats, rapportés par le média local Politico.cd. Faisant le black-out sur les échanges que ses collègues et lui ont pu avoir avec les autorités du parquet, Me Jean-Marie Kabengela Ilunga, également avocat défenseur de Vital Kamerhe, s’est contenté de déclarer qu’ « elle (Hamida Shatur, ndlr) a été représentée, mais l’invitation a été renvoyée à jeudi de la semaine prochaine ».

Malade ou pas, en ne se présentant pas elle-même au parquet, ce jour, Hamida Shatur semble avoir tiré leçon de l’“erreur” de son époux qui, peut-être trop sûr de lui, s’était présenté lui-même quand il avait été convoqué devant ce même parquet. C’était quand même Vital Kamerhe, le faiseur de roi, le principal allié du Président Félix Tshisekedi, et par-dessus tout, le puissant directeur de Cabinet du chef de l’Etat, celui que les Congolais appelaient « Président bis ». Mais tout est allé très vite pour lui ; le temps qu’il ne se rende compte de la réalité, c’était trop tard, la trappe s’était refermée sur lui. Il avait perdu sa liberté tout simplement en répondant à cette invitation du mercredi 8 avril 2020.

Invitée par le même parquet, l’épouse de Vital Kamerhe a dû réfléchir par deux fois, surtout qu’elle avait été écoutée comme témoin dans le procès de son époux, que ses comptes ont été gelés, et que l’une de ses collaboratrices a déjà passé un séjour carcéral de quelques jours à Makala. Madame Kamerhe sait qu’elle est dans le viseur de la justice congolaise, cette justice qui, à moins d’un retournement extraordinaire de situation au cours du procès en appel déjà demandé par les avocats de Vital Kamerhe, a déjà broyé son époux, et réduit en cendres tout rêve de le voir devenir président de la République et elle, la Première dame.
Affaire à suivre.