RDC: des militaires condamnés de 10 à 20 ans de prison pour viols

Neufs militaires congolais vont purger une peine de 10 à 20 ans de prison pour le viol d’une soixantaine de femmes en RDC début janvier, rapporte l’AFP. Les militaires ont été inculpés pour « crimes contre l’humanité par le viol et autres formes d’actes inhumains et terrorisme ». Ils comparaissaient devant la Cour militaire de Bukavu depuis le 10 février. Un mineur a été acquitté. Le viol comme arme de guerre est une pratique décriée par les organisations internationales et les défenseurs des droits de l’homme.