RDC : Denis Mukwege déjà dans la peau du candidat à la Présidentielle ?


Lecture 2 min.
Denis Mukwege
Le médecin Denis Mukwege

Son nom circule, depuis plusieurs mois, comme un potentiel candidat au scrutin présidentiel de décembre 2023 dans son pays, la RDC. S’il n’a pas encore clarifié sa position, tout semble montrer que Denis Mukwege sera au rendez-vous.

Il est médecin gynécologue. Prix Nobel de la paix 2018 pour son action en faveur des femmes victimes de violences sexuelles dans l’Est de la RDC. Son action lui vaut le surnom très évocateur de « L’homme qui répare les femmes ». Son aura dépasse les frontières de son Congo natal. Plus les élections de décembre 2023 approchent, plus les supputations autour de sa candidature croissent. Mais l’homme ne s’est pas encore clairement prononcé. Cependant, ses prises de position de plus en plus régulières sur les problèmes cruciaux que rencontre son pays le placent chaque jour un peu plus dans une position de présidentiable. Enrôlement des électeurs, insécurité à l’Est, présence de troupes de l’EAC, etc. Rien n’échappe au gynécologue. Et puis, les populations entrent dans le jeu en demandant au patron de l’hôpital de Panzi de se porter candidat.

L’officialisation de la candidature de Denis Mukwege : juste une question de temps

En réponse, le médecin leur dit : « Il faut que la population qui me demande de poser ma candidature aille plus loin. Aujourd’hui, je dis : enrôlez-vous massivement ! Je pense que cette population qui se croit être dans l’embarras pour ma candidature, devrait être rassurée, parce que ça ne sert à rien de se proclamer et annoncer que l’on est candidat si, en fait, et finalement, ceux-là qui vous demandent que vous soyez candidat ne s’organisent pas ».

Denis Mukwege ne s’arrête pas là. Il poursuit : « Joignons nos forces pour que nous ayons un Congo de demain que nous voulons. Et moi, je crois que c’est à vous que je fais appel. Si vous, vous faites appel à moi, moi aussi je fais appel à vous de prendre votre responsabilité ».

Une façon de dire « si vous êtes prêts, moi aussi je suis prêt », à la manière de Mathieu Kérékou, l’ancien Président du Bénin ? Certainement. En tout cas, si l’on s’en tient à ces propos du médecin et militant des droits humains, on pourrait bien penser que l’officialisation de la candidature de Denis Mukwege n’est qu’une question de temps.

Avatar photo
Historien, Journaliste, spécialiste des questions socio-politiques et économiques en Afrique subsaharienne
Facebook Linkedin
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter