RDC : découverte d’une fosse commune contenant 425 corps !

Une fosse commune contenant 425 cadavres a été découverte dans la grande banlieue de la capitale congolaise, Kinshasa. Ces corps ont été récemment enterrés.

Ils sont 425 cadavres, récemment enterrés, qui ont été découverts dans une fosse commune, dans la grande banlieue de la capitale Congolaise Kinshasa. Ce sont les médias locaux qui ont rapporté l’information ce lundi 6 mars 2015, qui précisent que les cadavres ont été enterrés dans une fosse commune du cimetière de Fula-Fula, dans la commune urbano-rurale de Maluku à Kinshasa.

La découverte a été faite par la population de ce coin de la capitale, qui a saisi la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (MONUSCO) pour dénoncer des odeurs nauséabondes qui se dégageaient de l’endroit.

La radio Onusienne, Okapi, qui cite certaines de ses sources, ces corps sont ceux de personnes mortes lors des événements survenus du 19 au 21 janvier derniers à Kinshasa, lors de manifestations réprimées contre une modification de la loi électorale. Cette loi était en effet susceptible de maintenir le Président congolais Joseph Kabila au pouvoir au delà de la fin de son second mandat prévue en décembre 2016.

Ce qui n’est ps l’avis du vice-Premier ministre par ailleurs ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Evariste Boshab Mabudj, qui, selon le site Starducongo, indique que les corps retrouvés sont plutôt ceux d’indigents, gardés longtemps à la morgue centrale de l’Hôpital général de référence de Kinshasa et inhumés par l’hôtel de ville de Kinshasa sur une demande de la direction de la morgue.

Malgré cette version servie par les autorités, les populations environnantes maintiennent leur positions et pointent du doigt Kabila et son régime qu’elles tiennent pour responsable de ce charnier. Affaire à suivre.