RDC : au moins dix morts dans des affrontements à Beni

Au moins dix personnes ont été tuées à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dans des affrontements entre l’armée congolaise et des présumés rebelles ougandais.

Recrudescence de la violence en République démocratique du Congo (RDC) où au moins dix personnes ont été tuées, dans la nuit de dimanche à lundi, dans des affrontements entre l’armée congolaise et des présumés rebelles ougandais, à Beni, dans l’est de ce pays d’Afrique Centrale.

Gilbert Kambale, président de la société civile de Beni, a indiqué que « des présumés ADF (Forces démocratiques alliées) ont attaqué Beni dans la nuit par le nord à partir du quartier Boikene. Huit civils ont trouvé la mort par balles, un militaire a été tué et une présumée milicienne ADF a aussi été tuée ».

Selon les explications du lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’armée dans la région, des ADF ont été interceptés par les Forces armées de la RDC (FARDC), ce qui a donné lieu à des échanges de tirs qui ont abouti à la mort de civils et de militaires.

Rossy Mupenda, conducteur de taxi-moto par ailleurs témoin de l’opération, a témoigné que « les agents de la mairie de Beni sont en train de transférer le corps d’une présumée ADF et huit autres corps dans un gros véhicule », reprend Le Figaro.