RDC : au moins 14 morts et 5 véhicules incendiés dans une attaque des ADF à Beni

Incendie en RDC
Camion incendié en RDC

Au moins 14 personnes sont mortes et 5 véhicules incendiés, dans la nuit du dimanche 29 à ce lundi 30 mai, lors d’une attaque des rebelles ougandais d’Allied Démocratic forces (ADF),. L’assaut a eu lieu dans la commune rurale de Bulongo, située sur l’axe routier Beni-Kasindi, dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC.

Selon des sources sur place, «c’est vers 21 heures que les rebelles ougandais ont attaqué des civils» dans la commune rurale de Bulongo. Les assaillants «ont tués au moins 14 personnes» et ont «incendiés 5 camions». Ce bilan pourrait s’alourdir. Après leur forfait, les assaillants «ont enlevé d’autres personnes. Parmi elles, un cadre de l’Agence nationale de renseignement du milieu», témoigne, sous anonymat, un membre du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha), depuis Beni.

IncendiePour l’instant, la situation est tendue dans cette commune. Le grincement des dents et les larmes sont visibles sur les visages des habitants de cette contrée. «Nous sommes dans la psychose. Certains de nos frères ont été enlevés par les rebelles», ajoute-t-il. Beni, un des six territoires de la province du Nord-Kivu est le théâtre des violences du fait de l’activisme des groupes armés d’origine ougandaise et rwandaise dont, les Allied Démocratic forces (ADF) et le Mouvement du 23 mars (M23).

Cette dernière attaque en date intervient après celle qui a couté la vie à au moins 21 civils dans la localité de Beu–Manyama, dans le même territoire. Des sources sécuritaires indiquent que les autorités congolaises pourraient «communiquer sur ces attaques au courant de la journée». Notons que depuis le 21 mai, les combats s’intensifient entre les rebelles du M23 et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, dans la province du Nord-Kivu.