Rallye : 8 équipages marocains à la 31ème édition Aïcha des Gazelles


Lecture 2 min.
Rallye-Aicha-des-Gazelles
Rallye-Aicha-des-Gazelles

Les pilotes de la 31ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc ont pris le départ de Nice en France, avec 195 équipages et 12 nationalités différentes. Pour cette nouvelle édition, 8 équipages portent le drapeau du royaume chérifien, avec notamment Benédicte Clarkson et Jamila Ait Akka pour leur 4ème participation. Mais, aussi Karima Laaroussi Mouhyi, Nawal El Moutawakel championne Olympique et son amie Latifa Bakkari.

Près de 195 équipages et 12 nationalités différentes ont déjà pris le départ, depuis samedi 19 mars, à Nice en France, dans le cadre de la 31ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Le Maroc est représenté par 8 équipages. Ces femmes du royaume chérifien sont engagées dans l’aventure sur 10 parcours différents pour l’épreuve d’orientation la plus rude du monde, qui se déroule sur plus de 1000 kilomètres.

« Le Rallye Aïcha des Gazelles s’inscrit dans une démarche environnementale, internationale et citoyenne. C’est le seul rallye au monde à avoir une norme environnementale internationale ISO 14001:2015. Tous les jours de nouvelles étapes sont donc à franchir à la découverte du désert marocain », peut-on lire sur le site de la compétition.

Au programme, six parcours sont réservés aux 4×4 autos, 1 aux quads et SSV, 1 aux crossovers et 2 aux véhicules 100% électrique (auto et buggy). L’arrivée est prévue le samedi 2 avril. La cérémonie de clôture sera célébrée à Essaouira, une ville portuaire située sur la côte atlantique du Maroc.

Vecteur de promotion du sport féminin, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis sa création en 1990, pour devenir synonyme d’expériences intenses, solidaires et humaines. Elle est d’ailleurs le seul rallye raid international 100% féminin et organisé à l’ancienne. En effet, les équipages concourent sans GPS, mais à la boussole.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter