Rachida Dati souhaite débat franc sur l’islam

Lors d’une visite samedi dans la cité de Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, l’un des quartiers les plus défavorisés d’Ile de France, l’ancienne Garde des sceaux, Rachida Dati, en a appelé au ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, pour recadrer le débat sur la laïcité annoncé par le gouvernement français, a écrit dimanche Le JDD. « Pourquoi se cacher derrière la laïcité si l’on veut débattre de l’islam? », a-t-elle interrogé. Elle a poursuivi : « Plus on sera clairs sur ce sujet, mieux cela ira. Mais il faut s’attaquer à ceux qui se servent de l’islam contre la République. » Pour l’eurodéputée, « Il faut faire de la pédagogie, ne pas braquer les gens ». Elle a par conséquent souhaité que le ministre de l’Intérieur, qui est aussi le ministre des cultes joue son rôle de recadrage du débat : « On a oublié que le ministre de l’Intérieur était aussi le ministre des Cultes. Claude s’était occupé de la création du Conseil français du culte musulman. Je compte sur lui pour relancer le processus », a-t-elle indiqué.