Rachida Dati reste dans l’ombre

Le manuscrit du livre de Jamal Dati a mystérieusement été dérobé fin juin à Paris dans les locaux de l’éditeur Calmann-Lévy. « A l’ombre de Rachida » reviendrait notamment sur les relations difficiles que l’auteur aurait entretenues avec sa sœur, ancien Garde des Sceaux français.

Disparu sans laisser de trace. Le manuscrit d’un livre de Jamal Dati a été dérobé entre le 22 et le 23 juin à Paris sur le bureau d’un collaborateur de l’éditeur Calmann-Lévy. Les voleurs n’ont commis aucune effraction et n’ont pas laissé d’empreintes ou de traces génétiques. Surtout, ils n’ont pris que le manuscrit de Jamal Dati.

Le futur ouvrage devait s’intituler A l’ombre de Rachida. Entendez « A l’ombre de Rachida Dati », l’ancien ministre français de la Justice, qui se trouve aussi être la sœur de Jamal Dati.

« Raconter sa version du mythe Dati »

Selon les informations du quotidien Le Parisien, qui a révélé l’affaire, le manuscrit compile des entretiens de l’ouvrier spécialisé avec un journaliste. Ce père de trois enfants y évoquerait ses démêlés avec la justice pour trafic ou usage de stupéfiants et quelques pages seraient consacrées à ses relations avec Rachida Dati.

« Il veut raconter sa version du mythe Dati au travers de son enfance dans une famille très sévère, son expérience en prison et, bien sûr, ses relations avec sa sœur. Ce livre n’est pourtant pas un règlement de comptes. Récit intime d’une fraternité parfois compliquée, c’est surtout le témoignage d’un homme qui a changé et qui aimerait qu’on reconnaisse son courage », précise Calmann-Lévy sur son site.

Mauvaise presse

Jamal Dati dépeindrait notamment sa grande sœur comme une femme cassante. Pas de quoi redorer l’image de la magistrate, que plusieurs collaborateurs avaient lâchée lorsqu’elle était à la Justice, la jugeant trop autoritaire.

Le projet de Jamal Dati n’aurait pas été du goût et ses proches, et il en aurait fait les frais : « Victime de nombreuses pressions de la part de son entourage, cet homme de trente-six ans s’est heurté à toutes sortes de difficultés avant de pouvoir se confier dans ce livre d’entretiens. Il fallait qu’il se taise. Son crime ? Être le « vilain » petit frère de Rachida Dati », raconte Calmann-Lévy.

« Ce n’est pas la première fois »

Reste que la disparition du manuscrit ne surprend pas l’avocat de Jamal Dati. « Cela ne m’étonne pas du tout d’apprendre ce vol, a déclaré au Parisien Me Frédéric Berna. Ce n’est pas la première fois que des documents disparaissent autour de ce projet. Le 16 mars, plusieurs feuillets du contrat passé entre mon client et Calmann-Lévy avaient été dérobés à son domicile en Lorraine. Il avait pourtant pris le soin de les dissimuler à divers endroits. »

Une enquête ouverte le 26 juin a été confiée à la troisième division de police judiciaire. Qu’advient-il de la sortie du livre ? Au départ, il devait être publié le 16 septembre. La date sera toutefois certainement repoussée car il faudra reprendre à zéro le travail de relecture.

Lire aussi :

Rachida Dati en voie de désintégration ?

Une garde des sceaux nommée Rachida Dati