Rabat ordonne aux pêcheurs européens de quitter ses eaux

Le Maroc a demandé aux bateaux de pêche européens de quitter avant mercredi minuit ses eaux territoriales en protestation à un vote du parlement européen jugé « regrettable » par le Royaume. Mercredi, des députes européens ont rejetté la prolongation d’un an d’un accord de pêche entre l’Union européenne (UE) et le Maroc approuvé cinq mois plus tôt par la Commission. Une décision prise pour faire pression sur le gouvernement marocain afin de mieux prendre en compte les revendications de la population sahraouie, qui réclame l’indépendance de l’ancienne colonie espagnole annexée par Rabat en 1975. Le Front Polisario a félicité le vote des Députés européens. De son côté, Rabat a riposté, indiquant qu’ « aucune activité de pêche de la flotte européenne ne sera tolérée et tous les bateaux opérant dans le cadre de l’accord de pêche Maroc-UE sont invités à quitter les eaux territoriales nationales ce mercredi avant minuit ». La voie vers une crise vient de s’ouvrir entre l’UE et son partenaire du sud de la Méditérrannée.