Rabat « dément » la construction d’une prison secrète de la CIA

Les autorités marocaines ont « catégoriquement démenti », lundi, les informations parues récemment dans l’hebdomadaire britannique « Sunday Times » et le quotidien bruxellois « Le Soir » sur l’existence d’un projet de
construction d’une prison secrète de la CIA au Maroc.

Ces informations sont de « pures allégations dénuées de tout
fondement », a indiqué le ministère marocain de l’Intérieur dans un communiqué publié à Rabat.

« Sunday Times » et « Le Soir » ont rapporté, dans leurs éditions des 12 et 13 février derniers, des informations relatives à l’existence d’un projet de construction d’une prison secrète de la CIA au Maroc.

Selon les deux publications, le Maroc, aidé en cela par les
Etats-Unis, serait en train de bâtir « un nouveau centre de
détention et d’interrogatoire » à proximité de la ville de Aïn Aouda, près de Rabat.

« Le Soir » a rapporté, par ailleurs, que la base militaire de Ben Guerir, à 60 km au nord de Marrakech, serait également un centre potentiel de détention de terroristes liés au réseau Al-Qaïda.

Les autorités marocaines, selon le communiqué du ministère,
saisissent cette occasion pour rappeler à l’opinion publique nationale et internationale que la lutte menée par le royaume alaouite contre le terrorisme se fait dans le cadre des impératifs de l’Etat de droit et du respect des droits et libertés des groupes et des individus, en totale harmonie avec les dispositions des instruments internationaux de protection des droits de l’Homme.

Face à ces « mensonges » colportés par ces deux journaux,
les autorités marocaines, « profondément choquées et indignées », se réservent le droit d’emprunter toutes les voies de recours pour le rétablissement de la pleine vérité, a précisé la même source.