Rabat appelle à une réévaluation globale de son partenariat avec l’Europe

Suite au vote, mercredi, des députés européens contre la prolongation d’un an d’un accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, pourtant approuvé par la Commission cinq mois plus tôt, le Royaume chérifien a appelé mercredi soir à une réévaluation globale de son partenariat avec l’UE, en plus d’avoir ordonné à tous les pêcheurs européens de quitter immédiatement ses eaux. Cet accord, qui expire en février 2012, devait être reconduit pour une durée de 4 ans. Cela représente 36 millions d’euros par an de droits de pêche en moins pour le Maroc, rapporte la presse locale. Le chef de la Délégation de l’Union européenne au Maroc, Eneko Landaburu, a « regretté » le vote du Parlement européen.