Questions/réponses : Des cheveux plus beaux

Question de Shahbah :

Hello!

Je suis une Africaine et j’ai l’éternel problème des africaines en cosméto : leurs cheveux !!!! Après avoir fait plein de coupes de cheveux, de défrisages, etc., j’ai décidé de garder mes cheveux crépus tels quels. Problème: je ne sais pas entretenir mes cheveux crépus ! Que conseillez vous comme entretien? Combien de Fois par mois dois-je les laver? Comment les hydrater sans les graisser? Est- ce -que je peux utiliser de la cire d’abeille pour les protéger? Merci d’avance!

Réponse de Charlayn :

Comme je vous comprends, il est extrêmement difficile d’entretenir et de coiffer les cheveux crépus. Et ce n’est pas parce que l’on porte ses cheveux dans leur aspect naturel que cela simplifie l’histoire ! Les coupes, les défrisages et tous les autres traitements cosmétiques du cheveu, en soi, ne sont pas de mauvaises choses…loin de là… La question demeure toujours la même. Comment soignons-nous nos cheveux et comment faisons-nous nos défrisages ? Selon quelle régularité, avec quels produits ? Je ne conseille rien de particulier, le choix reste le vôtre, mais je vous garantis qu’à porter vos cheveux crépus vous ne vous faciliterez pas par autant la vie et il n’est pas dit qu’ainsi vous aurez de plus beaux cheveux et qu’ils seront plus sains. La raison pour laquelle nous « défrisons nos cheveux » est avant tout il me semble pour en faciliter le coiffage et l’entretien. Car tout réside dans l’entretien au quotidien : le soin ! Ni les coupes, ni les défrisages, ni les tissages ou autres méthodes ne sont des miracles en soi… La clé en matière de beauté est la régularité des soins. Et cela est aussi valable pour les femmes blanches et les femmes asiatiques qui pour nous semblent avoir des cheveux qui leur posent moins de difficultés. Pas du tout… ! Elles se soignent beaucoup les cheveux et nous devrions, tout comme elles, consacrer plus de temps au soin régulier, au traitement cosmétique ou à l’apprêt temporaire. Il faut hydrater, nourrir notre cheveu sec en permanence. Il faut arrêter de le surgraisser. Il faut être très vigilante pour ne pas « traumatiser » les bulbes en tirant trop les cheveux en arrière, en les tressant de manière trop rigide, car cela les casse à la racine et facilite ce que les dermatologues appellent les alopécies par traction qui se résument par le fait que le cheveux ne repousse plus à certains endroits, ce qui est très fréquent chez nous. Notre cheveu est à la fois très robuste et fragile ; nous devons apprendre à le discipliner tout en palliant à ses manques. Alors pour mieux faire, car il s’agit d’un dossier très important, nous allons avec toute l’équipe de la rédaction de Beauté d’Afrik, au fur et à mesure des semaines vous expliquer comment est fait notre cheveux, ce qu’il est possible de faire et surtout ce qu’il faut éviter à tout prix, nous allons aussi vous expliquer comment vous défriser ou plutôt vous faire défriser, comment soigner et entretenir vos cheveux pour qu’ils soient soins et forts…Je souhaite donc que vous fassiez avec nous partie de cette belle aventure…

A très bientôt…