Quels sont les bienfaits de l’huile de poisson sur la santé

Alors que les compléments alimentaires connaissent un succès fulgurant, l’huile de poisson se positionne de plus en plus au nombre des plus recherchés pour leurs effets sur la santé. Elle est essentiellement vendue sous forme liquide, mais aussi sous forme de gélules. Ses bienfaits sur la santé sont surtout le fait de sa composition.

Voici quelques raisons de consommer l’huile de poisson.

Huile de poisson, un complément alimentaire très riche

Maquereau, saumon, hareng, sardine, truite, thon, etc., voilà l’essentiel des espèces de poissons réputés pour leur bonne valeur nutritive. Si leur consommation régulière est recommandée pour profiter de l’ensemble de leurs bienfaits, la consommation d’huile de poisson fabriquée à base de ces différentes espèces l’est davantage en raison de la forte concentration en divers nutriments, dont les acides gras et les omégas 3.

En effet, on y trouve des acides gras polyinsaturés, des acides gras saturés et des acides gras monosaturés. Au titre des omégas 3 présents en très forte teneur dans l’huile de poisson, il y a l’acide docosahexaénoïque (DHA) et l’acide eicosapentaénoïque (EPA). Cette huile est aussi très riche en vitamines de tous genres, notamment les vitamines A, B, C et D3. C’est sur cette base nutritionnelle que l’huile de poisson fonde l’essentiel de ses bienfaits pour l’organisme.

L’huile de poisson est bonne pour le cœur

Si vous tenez à avoir une santé cardiovasculaire robuste, faites de l’huile de poisson votre meilleur allié. En effet, les omégas 3 contenus dans cette huile sont capables de réguler le niveau de lipides dans le sang et réduire le mauvais cholestérol. Les omégas 3 sont aussi impliqués sans la régulation du rythme cardiaque et le débouchage des artères, en plus de résorber les cas d’enflures.

L’huile de poisson améliore la santé cérébrale

Autant les omégas que les acides gras contenus dans l’huile de poisson sont très bénéfiques au cerveau. De façon plus précise, ces nutriments freinent la dégénérescence des neurones, un symptôme très courant dans les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson ou l’Alzheimer. Si cela est possible, c’est parce que cette huile affecte la production de sérotonine et de dopamine par le cerveau, deux hormones impliquées dans la régulation du fonctionnement du cerveau.

L’huile de poisson est aussi impliquée dans la prévention des épanchements cérébraux, décrits comme étant des ruptures ou des blocages de vaisseaux sanguins du cerveau. L’efficacité de cette huile tient au fait qu’elle participe à l’amélioration de l’état des vaisseaux et des artères, en fluidifiant la circulation sanguine. Vous pouvez donc en prendre aussi pour réfréner les effets de l’hypertension artérielle ou dans le cas d’artériosclérose.

L’huile de poisson prévient l’anxiété et la dépression

C’est du fait de son action sur le cerveau que l’huile de poisson est aussi réputée pour combattre l’anxiété et la dépression. En augmentant la production de dopamine et de sérotonine, les omégas 3 boostent le fonctionnement du cerveau.

Si la dopamine est considérée comme l’hormone responsable de la sensation de plaisir alors que la sérotonine, elle, induit un sentiment de bonheur. Produits en quantité suffisante, ces différents neurotransmetteurs agissent sur l’humeur, renforçant ainsi la capacité du cerveau à gérer les risques d’anxiété et de dépression.

De façon plus étendue, l’huile de poisson permet de prévenir également les risques d’insomnie et de stress.

L’huile de poisson soulage l’arthrite rhumatoïde

Le traitement de l’arthrite rhumatoïde par l’huile de poisson est le fait de sa teneur en acides gras. Ils sont réputés pour avoir un effet anti-inflammatoire très puissant. Ils agissent sur les articulations en réduisant leur rigidité, ce qui permet de réduire les douleurs liées à cette maladie.

L’huile de poisson a aussi des effets très puissants dans le traitement des maladies des os comme l’ostéoporose. Cette pathologie fragilise les os de la hanche, des épaules ou du fémur, provoquant des fissures ou des ruptures en cas de choc, de chute ou de mouvements brusques.

Elle découle en général d’un déficit en calcium, un problème que l’huile de morue permet de régler grâce à sa forte teneur en calcium. C’est le cas par exemple de l’huile de foie de morue, très riche en calcium.

L’huile de poisson traite les troubles oculaires

Dans le traitement naturel des troubles oculaires, il n’y a pas mieux que l’huile de poisson. Pour ne pas être sujet à la cataracte, c’est un très bon traitement préventif.

Elle est aussi recommandée dans le traitement du syndrome de l’œil sec. Il s’agit d’une pathologie qui se manifeste par une quantité insuffisante de larmes sur les yeux. Elle survient lorsque les glandes lacrymales qui s’occupent de la production des larmes connaissent un déficit.

En effet, ces glandes créent un film protecteur composé d’eau, de mucus et de lipides qui voile l’œil et le garde lisse et humide. Lorsque le liquide lacrymal s’évapore trop vite, cela peut dénoter d’un manque de l’un des éléments nécessaires à sa fabrication. Ainsi, étant très riche en bons lipides, l’huile de poisson supplée à ce manque.