Queen Fumi est-elle désormais sortie du label Blue Diamond ?

Nombreux sont les internautes qui s’interrogent depuis plusieurs mois sur l’état du contrat de production qui lie la chanteuse béninoise, Queen Fumi, au label Blue Diamond. Même si l’information n’est pas encore confirmée, la publication du clip officiel « Je Vais Te Bloquer (JVTB) » de Queen Fumi, survenue il y a quelques jours, et la tournure qu’ont pris certains évènements récents portent à croire qu’entre la chanteuse et Blue Diamond, c’est fini. Voici les faits.

Une inactivité musicale incompréhensible

Cela fait plus d’un semestre que la belle et sexy Queen Fumi a disparu de nos fils d’actualités musicales. Alors qu’elle était jusque-là très active, elle a brillé, jusque-là, par un sinistre silence musical. La dernière information relayée sur sa page Facebook, avant son comeback récent, date du 1er juillet.

D’ailleurs, l’époque où des photos d’elle prises au studio apparaissaient régulièrement dans des publications est complètement révolue. Même les posts du genre : « Mes fans, je vous prépare quelque chose ? » ont déserté le forum.

Ce qui est assez curieux, c’est que pendant que rien ne semble bouger de son côté à elle, les autres protégés de Blue Diamond comme Fanicko, Manzor et Zeynab arrivent à garder une certaine constance dans leurs sorties musicales.

Un clip officiel sans la signature de Blue Diamond

Alors que les fans n’ont pas fini de s’interroger sur les raisons qui peuvent justifier ce silence musical de Fumi, elle fait son comeback en grande pompe avec le clip officiel « Je Vais Te Bloquer (JVTB) ». Ce qui nous met tout de suite la puce à l’oreille, c’est la manière dont l’artiste béninoise s’est prise pour gérer cette nouvelle sortie.

Elle a fait cavalier solitaire en ne mentionnant, à aucun moment dans son œuvre, que ce soit dans son texte ou dans le contenu visuel, le nom de son label. Ce qui est, en effet, surprenant. Et nos soupçons se confirment lorsque le nouveau clip de Queen Fumi est publié sur sa chaîne YouTube officielle plutôt que sur celle de Blue Diamond.

Un relai absent

Face à cette démarche de l’artiste menée en solo, la maison de production et ses protégés ont préféré garder le silence. Ils n’ont d’ailleurs pas effectué le moindre partage. Ce qui est, en temps normal, monnaie courante au sein du Label. En effet, à chaque sortie de single ou de clip vidéo, tous ceux qui évoluent sous l’égide de Blue Diamond ont pour habitude d’apporter leurs soutiens respectifs à leur homologue, en relayant le lien de son nouvel opus sur leurs pages. Au moment de la rédaction de cet article, ce n’est pas encore le cas pour « JVTB ».

Nous espérons que Blue Diamond ne tardera plus à publier un communiqué officiel qui précisera le statut de Queen Fumi vis-à-vis du label. Vivement que la lumière soit faite sur cette situation.