Quatre morts dans une fusillade à Johannesburg

Afrique du Sud enquête
Enquête en Afrique du Sud

Une fusillade survenue samedi soir, dans une banlieue de Johannesburg, en Afrique du Sud, a coûté la vie à quatre personnes. Ce drame intervient une semaine après un autre qui a vu une vingtaine de personnes se faire massacrer.

Une semaine après deux fusillades dans deux bars qui avaient fait une vingtaine de morts, l’Afrique du Sud est encore endeuillée par une attaque ayant fait quatre morts, dans la soirée du samedi 16 juillet 2022. Des assaillants ont ouvert le feu sur un groupe d’hommes assis autour d’un feu jouant aux dés, dans une banlieue de Johannesburg. Quatre d’entre eux ont succombé à leurs blessures, a indiqué la police sud-africaine, ce dimanche.

Selon des précisions de la police, deux autres personnes ont été blessées au cours de l’assaut meurtrier. «Ils étaient assis, ils ont été attaqués sans raison apparente», a déclaré le chef régional de la police, qui n’a pas manqué de déplorer : «encore une scène de crime épouvantable». Masondo Mavela, porte-parole de police, a précisé que «ces hommes étaient en train de jouer au coin d’une rue», à Lenasia, banlieue située au sud de la capitale économique sud-africaine.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les motifs de cette tuerie. Il faut signaler que les fusillades sont fréquentes en Afrique du Sud. D’ailleurs, cette attaque intervient une semaine après de violentes fusillades dans deux bars en Afrique du Sud, qui avaient fait vingt morts dans une taverne non loin de Johannesburg. Seize personnes avaient été tuées à Soweto. Les assaillants semblent avoir tiré au hasard sur la foule.

Lire : L’Afrique du Sud enquête sur la mort de 20 jeunes dans une boîte de nuit