Quand la pollution tue 7 millions de personnes en un an !

Une étude internationale chiffre à 7 millions par an le nombre de décès prématurés dus à la pollution de l’air dans le monde.

L’OMS a publié ce mardi une étude internationale qui chiffre à 7 millions par an le nombre de décès prématurés dus à la pollution de l’air dans le monde. L’Asie est la zone la plus touchée, notamment à cause de la mauvaise qualité de l’air domestique.

Sept millions de personnes sont mortes en 2012 de maladies liées à la pollution atmosphérique, affirme une étude de l’OMS présentée ce mardi à Genève. Dans son rapport, l’organisation internationale a précisé que « la plupart de ces décès prématurés ont été provoqués par des maladies non-transmissibles, telles que les maladies cardiaques, les attaques, les maladies pulmonaires ».

Pour la directrice du département santé publique à l’OMS, Dr Maria Neira, cette hécatombe montre que la pollution de l’air est clairement devenue le principal risque environnemental de santé dans le monde. L’organisation internationale a précisé que les régions du monde les plus touchées par la mortalité liée à la pollution atmosphérique sont l’Asie et le Pacifique, avec 5,1 millions de morts.

Au total, ces sept millions de morts en 2012 représentent 12,5 % des décès dans le monde, soit 1 mort sur 8.