Quand la nationalité marocaine de Cheb Khaled donne des idées !

Après son installation définitive dans la région de Rabat, Kadem Saher, chanteur d’origine irakienne, veut la nationalité marocaine. Une requête qui renvoie à l’octroi de la nationalité marocaine à Cheb Khaled par le Roi Mohammed VI.

Si le chanteur d’origine irakienne Kadem Saher, qui a déposé, en février 2015, une demande de nationalité marocaine, comme l’indique le site Bladi, obtient son sésame, on pourra alors dire que l’histoire se répète. En effet, il y a deux ans, le Roi du Maroc a accordé la nationalité marocaine au chanteur algérien Cheb Khaled par décret royal.

Le roi du raï avait alors décidé de revenir vivre au Maroc. C’est en effet depuis un décret du roi Mohammed VI, daté du 20 août 2013, que Cheb Khaled obtenait la nationalité marocaine. Le mercredi 18 septembre de la même année, l’artiste algérien devenait officiellement Marocain. Il s’était alors installé définitivement au royaume, avant de le quitter suite à des différends avec ses managers marocains.

Le cas de Cheb Khaled était tout de même particulier. En ce sens que le roi du raï et le souverain étaient très amis, d’autant que le musicien avait eu la chance de côtoyer Mohammed VI lorsqu’il était prince. Ils ont, selon le musicien, gardé leur amitié, et le Roi l’invitait souvent chez lui quand il était au Maroc. Mohammed VI lui avait même offert une villa sur la côte de Saâdia.

Aujourd’hui, Kadem Saher, chanteur d’origine irakienne, demande la nationalité marocaine. Requête qui pourrait être facilitée par une décision royale. Affaire à suivre.