Propagation du virus : des villages sénégalais défient le Covid-19

Si les chiffres publiés par les autorités sanitaires sénégalaises prouvent une augmentation à grande échelle du taux de propagation du Coronavirus, des villages entiers doutent de la présence dudit virus.

Le nombre de personnes détectées positives au nouveau Coronavirus a dépassé les dix mille, au Sénégal, pendant que le nombre de morts dépasse aujourd’hui deux cents personnes. Et, depuis un mois, au Sénégal, il est prouvé que la propagation de la pandémie a connu un certain bond. Malheureusement, des villages entiers, dans le département de Fatick, région d’origine du Président Macky Sall, estiment qu’il n’y a la présence d’aucun virus et que c’est simplement « une politique inventée par les autorités pour des raisons qu’elles sont les seules à connaitre véritablement ».

Un déplacement effectué pendant la fête de l’Aid el-Kébir montre véritablement que cette affaire de virus est reléguée au dernier plan. Il n’y a presque personne qui met le masque pour se protéger. Et les cérémonies ont repris de plus belle, avec la présence de plusieurs personnes réunies, sans protection aucune. Malgré les séances de sensibilisation, ils sont d’avis que ce virus n’existe que dans la tête de ceux qui le pensent et l’intègrent.

« Au début, on avait même quelques doutes. Mais, aujourd’hui, nous nous sommes fait une idée sur la présence de cette pandémie. Nous avons repris nos activités le plus normalement possible. Nous pensons à tout sauf à cette maladie dont nous n’entendons parler que dans la presse, à la radio ou à la télé », nous lance une jeune femme, de quelque trente-cinq ans.

C’est dire que les autorités sanitaires sénégalaises ont véritablement du pain sur la planche. Le Sénégal, à ce jour, compte 10 344 cas de personnes détectées positives au coronavirus, dont 6 838 guérisons pour 209 décès. Au total, 3 296 malades sont encore sous traitement.