Processus électorale au Gabon : la biométrie en 2013

Le ministre gabonais de l’Intérieur, Jean François Ndongou a annoncé que la biométrie entrera dans le processus électorale au Gabon dès 2013. « Compte tenu du planning des échéances électorales locales de 2013, le projet devra être dimensionné pour permettre la publication des listes électorales au début de l’année 2013 », a affirmé le ministre selon la presse locale. « Nous allons procéder à une refonte totale de ce que nous appelons aujourd’hui liste électorale », a ajouté M. Ndongou. « Nous avons une liste électorale qui comporte le nom, le prénom, la date de naissance et les ascendants des compatriotes. Nous allons ajouter à cette liste des données biométriques à savoir : empreintes digitales et la photo », a-t-il conclu.