Procès Sankara : verdict attendu le 6 avril


Lecture 2 min.
Thomas Sankara, ancien Président du Faso
L'ancien Président du Burkina Faso, Thomas Sankara

Ce vendredi, le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et ses 12 compagnons a connu les dernières plaidoiries de la défense et les derniers mots des accusés avant le délibéré attendu pour le 6 avril.

Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et ses douze compagnons tire inexorablement à sa fin. Ce vendredi 25 mars, les deux derniers avocats du général Gilbert Diendéré, Paul Kéré et Mathieu Somé, sont passés à la barre pour faire leur plaidoirie. L’acquittement de leur client est leur plus grand souhait. Pour Me Mathieu Somé, la requalification par le parquet de l’infraction de « complicité d’assassinat » en « complicité d’assassinat par abstention » constitue déjà une preuve de la vacuité du dossier d’accusation du général. « La loi parle d’action et non d’abstention. Pourquoi veut-on condamner le général pour une infraction qui n’a pas de base légale ? », se demande l’avocat.

Au sujet de l’accusation d’attentat à la sûreté de l’État, Me Somé estime qu’il n’est pas constitué non plus, puisque, selon lui, le régime du Conseil national de la révolution (CNR) n’est pas légal. À la fin des plaidoiries, le président du tribunal a accordé une dernière fois la parole aux accusés. Le plus remarquable parmi eux a été Gilbert Diendéré qui a tenu à démonter point par point les accusations retenues contre lui. Il a, à l’occasion, porté plainte contre l’Agent judiciaire de l’État pour diffamation (AJE).

En effet, l’AJE, au cours de sa dernière prise de parole, a affirmé que Gilbert Diendéré est détenteur d’un compte dans une banque exerçant au Burkina Faso où son salaire a été viré pendant dix-sept ans sans qu’il n’y touche une seule fois. Ceci a, selon l’AJE, valu le don d’une voiture neuve de la banque au général. Ce dernier a exigé à l’Agent judiciaire de l’État d’apporter les preuves de ses propos : nom de la banque, numéro de compte et la voiture.

Enfin, le président a suspendu les travaux, dans la soirée, en annonçant le délibéré pour le 6 avril 2022, à 10 heures, dans la même salle des Banquets de Ouaga 2000.

A lire : Acquittement requis pour Diendéré : qui a alors exécuté Sankara ?

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter