Procès d’Hosni Moubarak : la parole à la défense

L’avocat d’Hosni Moubarak, Me Farid el-Dib, a plaidé la cause de son client ce mardi, expliquant qu’il n’y avait aucune preuve qu’il ait donné l’ordre de tirer sur la foule.

C’est toujours allongé sur une civière que l’ancien Raïs égyptien a suivi son procès. Hosni Moubarak « ‘est un homme respectable, qui n’est ni impulsif ni agressif » a déclaré Me Farid el-Dib son avocat à la barre du tribunal ce mardi 17 janvier 2012.  » « Il n’y a aucune preuve qu’il ait donné l’ordre d’ouvrir le feu sur les manifestants » a poursuivi l’avocat en se basant notamment sur les déclaration du maréchal Hussein Tantaoui, et du responsable de la police secrète, Omar Souleimane.

Les procureurs ont demandé la peine de mort contre Hosni Moubarak.

Portrait vidéo d’Hosni Moubarak

Portrait d’Hosni Moubarak en 1981. Ancien commandant de l’armée de l’air égyptienne, désigné par le bureau du Parti National Démocrate comme successeur d’El Sadate, qui l’a choisi comme vice président, il partage la responsabilité des grandes décisions.

Session du parlement égyptien pour la désignation de Hosni Moubarak, probable successeur de Sadate. Il sera candidat aux élection de 1981 à l’issue desquelles il sera proclamé président.

En 1993, l’opposition égyptienne conteste la légitimité du président réélu Hosni Moubarak. 2000 manifestants sont dans les rues du Caire pour contester sa réélection avec plus de 88% des voix. Mais à peine 23% des électeurs ont voté. Le principal opposant, Ayman Nour, n’est crédité que de 8% des voix.

Interview au Caire du président Moubarak avant son voyage en France. Il explique la position de l’Egypte sur la Jordanie et le conflit israélo palestinien.

D’importantes manifestations et la pression internationale ont poussé le Raïs à quitter le pouvoir le vendredi 11 février 2011.