Présidentielle en Tunisie : Kaïs Saïed vainqueur d’après les tendances

Kaïs Saïed

A l’issue du second tour de l’élection présidentielle anticipée en Tunisie qui a eu lieu le dimanche 13 octobre, le candidat universitaire Kaïs Saïed est annoncé vainqueur, selon les tendances publiées le dimanche soir. En attendant la confirmation par l’instance chargée des élections, les militants du candidat expriment leur joie.

Pour les élections du dimanche 13 octobre qui devraient départager l’homme d’affaires Nabil Karoui et le juriste Kaïs Saïed, les deux candidats en lice du second tour du scrutin présidentiel en Tunisie, le peuple tunisien est sorti massivement pour faire entendre sa voie à travers les urnes.

Cette mobilisation a été en faveur de l’universitaire Kaïs Saïed. Selon les premières estimations des sondages, le candidat conservateur indépendant serait à la tête des résultats avec près de 75% des voix. En attendant la confirmation de l’ISIE, le candidat universitaire dispose désormais du ticket pour devenir le prochain locataire du palais de Carthage.

D’après le président de l’ISIE, Nabil Baffoun, le taux de participation à l’élection était de 58,5%, soit 30% chez les femmes et 50% chez les jeunes. C’est probablement en raison de cette forte participation des jeunes que le vainqueur de la Présidentielle a remercié les jeunes pour leur soutien dans la même soirée du dimanche, en sortant d’un hôtel du centre de la Tunisie.

C’est avec fermeté que le futur Président a déclaré devant ses proches et la presse : « Nous allons construire une nouvelle Tunisie. Je connais l’ampleur de la responsabilité. Cette campagne a été conduite par les jeunes et j’en porte la responsabilité », ajoutant qu’il allait « porter ce message. Le peuple veut… ! Et sa volonté va être appliquée. La loi sera appliquée à tous et à moi en premier. L’application de la loi se fera sans aucune exception ».

Pour exprimer leur joie, les sympathisants du candidat se sont également réunis à la place de l’avenue Habib Bourguiba à Tunis pour chanter et danser. C’est ainsi qu’une foule s’est formée depuis dimanche 19 et n’a cessé de croître. Toutes les tranches d’âge étaient présentes.

En revanche dans le camp du candidat Nabil Karoui, la défaite a fait régner dans le quartier général le silence. Probablement, que le candidat Nabil Karoui a cru pouvoir rattraper son retard en deux jours, malheureusement pour lui et son équipe.