Présidentielle en RDC : Kabila maintient le suspense

Le mystère plane toujours sur une éventuelle candidature du Président Joseph Kabila à la Présidentielle en République Démocratique du Congo, prévue en 2016.

Lors de son discours prononcé devant les deux chambres du Parlement réunies lundi en Congrès, Joseph Kabila a appelé les partenaires sociaux du pays à ne pas formuler « d’injonctions » relatives à la tenue des prochaines élections. Son éventuelle candidature à la Présidentielle n’a pas été évoquée.

Vers un troisième mandat de Kabila ?

Depuis 2013, l’opposition craint que le Président Kabila se succède à lui-même, en 2016. Son discours était donc très attendu par l’opposition. Joseph Kabila s’est contenté de rappeler son attachement à la Constitution, sans évoquer de manière explicite une éventuelle modification de celle-ci qui lui permettrait de se présenter.

Lors du sommet international de la Francophonie au Sénégal, le Président français François Hollande a tenu à mettre en garde les Présidents africains qui ne respectent pas la Constitution de leur pays. Un discours qui fait écho au sein de l’opposition qui somme le Président Kabila de déclarer publiquement, de façon claire, ses intentions pour 2016. Le mystère demeure toujours.

Joseph Kabila est la tête de la RDC depuis l’assassinat de son père, en 2001. Il a été élu cinq ans plus tard Président du pays à la suite des premières élections démocratiques, depuis l’indépendance en 1960. Reconduit au pouvoir en 2011, Joseph Kabila va-t-il briguer un troisième mandat ?