Présidentielle en Guinée-Bissau : dans l’attente des résultats officiels

Au total, 760 000 électeurs étaient appelés aux urnes en Guinée-Bissau, pour élire le prochain président de la République. Selon la commission électorale, les opérations de vote se sont déroulées normalement et les résultats officiels sont attendus mercredi.

Après la Présidentielle du dimanche 24 novembre 2019, qui a appelé aux urnes 760 000 électeurs répartis sur 3 139 bureaux de vote en Guinée-Bissau, l’heure est aujourd’hui à l’attente des résultats officiels, qui devraient être publiés le mercredi 27 novembre 2019. En effet, conformément à la loi électorale bissau-guinéenne, les résultats officiels provisoires sont proclamés par la CNE 72 heures après les élections. Même si des irrégularités ont été dénoncées par le camp du candidat sortant José Mario Vaz, la commission électorale affirme, pour sa part, que les opérations de vote se sont déroulées normalement dans les huit autres régions et dans la diaspora.

C’est dire que les incidents notés ne sont pas de nature à remettre en cause la crédibilité du scrutin, selon la commission nationale électorale. Les opérations de dépouillement des votes ont été faites à l’air libre et en présence des représentants des candidats alors que la communauté internationale a déployé des observateurs. Dans cette élection, le Président sortant, José Mario Vaz (Jomav), fait face à onze concurrents dont trois de ses anciens Premier ministres, en l’occurrence Domingos Simoes Pereira, Umaro Sissoco Embalo et Baciro Dja. José Mario Vaz, qui a voté non loin du palais présidentiel à Udib, a perdu son centre de vote composé de deux bureaux, au profit de Domingos Simoes Pereira.

La Guinée-Bissau et la communauté internationale fondent beaucoup d’espoirs sur ce scrutin, pour enfin voir la sombre la page des crises politiques définitivement tournée et permettre ainsi la mobilisation de toutes les énergies vers le développement économique et social de ce pays d’Afrique de l’Ouest.