Présidentielle en Algérie : cinq candidats retenus dont deux ex-PM de Bouteflika

L'ex-Président algérien, Abdelaziz Bouteflika

En Algérie, l’autorité en charge des élections a annoncé la validation officielle de cinq dossiers de candidature. Et parmi eux, deux ex-Premiers ministres de l’affaibli et ancien Président, Abdelaziz Bouteflika.

Ils étaient 145 à retirer les formulaires de candidature pour la Présidentielle qui aura lieu le 12 décembre prochain. Au total, une vingtaine de candidats avaient déposé leur candidature en vue de participer à ce scrutin destiné à trouver un successeur à Abdelaziz Bouteflika, poussé à la démission, début avril après avoir passé 20 ans au pouvoir. Selon l’Autorité nationale indépendante (ANIE), chargée de l’organisation des élections, les candidats retenus sont Mihoubi, Bengrina, Belaïd, Tebboune et Benflis.

Les cinq hommes ont satisfait aux critères requis et sont parvenus à collecter les 50 000 signatures nécessaires. Trois des candidats retenus ont travaillé sous l’autorité de l’ancien Président, Abdelaziz Bouteflika, il s’agit d’Ali Benflis, directeur de Cabinet à la Présidence puis Premier ministre, Abdelmaldjid Tebboune, plusieurs fois ministre puis Premier ministre, et Azzedine Mihoubi, ministre. Le quatrième candidat est Abdelkader Bengrina, ancien ministre du Tourisme et ancien député d’Alger. Et le cinquième et dernier candidat est Abdelaziz Belaïd.

Les Algériens accepteront-ils de se déplacer le 12 décembre ? Les promesses sur la tenue d’une élection en toute démocratie sont nombreuses et des appels sont lancés aux citoyens, les incitants à venir voter.