Première en Tunisie : une femme nommée cheffe du gouvernement

Kaïs Saïed et la cheffe du gouvernement de Tunisie
Kaïs Saïed et la cheffe du gouvernement de Tunisie

Le président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, a nommé l’universitaire Najla Bouden Romdhane au poste de Premier ministre. Une première de voir une femme cheffe de gouvernement en Tunisie. Elle a été chargée par le chef de l’Etat à former le gouvernement.

C’est dans un communiqué publié par la présidence République tunisienne que l’annonce a été faite de la nomination, par le chef de l’Etat de ce pays d’Afrique du Nord, d’un nouveau chef du gouvernement. Il s’agit de l’universitaire Najla Bouden Romdhane, 63 ans, nommée par le Président Kaïs Saïed.

« Kaïs Saïed a chargé Najla Bouden de la formation du gouvernement, dans les plus brefs délais, conformément au décret-loi 117 de 2021 en date du 22 septembre 2021 (article 16) relatif aux mesures exceptionnelles », indique le communiqué présidentiel. Najla Bouden devient ainsi la première femme cheffe du gouvernement dans l’histoire de la Tunisie.

Née en 1958 dans le gouvernorat de Kairouan, Najla Bouden Romdhane est Docteure en géologie, également professeure à l’école nationale d’ingénieurs de Tunis. Elle a occupé divers postes de responsabilité, notamment chargée de mise en œuvre des programmes de la Banque mondiale, au ministère tunisien de l’Enseignement supérieur.

Cette nomination intervient deux mois après l’annonce de la série des mesures exceptionnelles prises par le chef de l’Etat, qui comprenaient le limogeage du chef du gouvernement, Hichem Mechichi. Elle intervient en outre au moment où les appels à la formation d’un cabinet se sont multipliés.

A lire : Washington recadre Kaïs Saïed