Pourquoi le pape François a reporté sine die son voyage en Afrique

Pape François
Le Pape François

Le pape François ne pourra plus se rendre en République Démocratique du Congo et au Soudan du Sud. Attendu sur le continent début juillet, le souverain pontife a reporté ce voyage sine die, en raison de fortes douleurs au genou.

«Acceptant la demande des médecins, et afin de ne pas annuler les résultats des thérapies du genou encore en cours, le Saint-Père se voit contraint, à regret, de reporter le voyage apostolique en République Démocratique du Congo et au Sud-Soudan, prévu du 2 au 7 juillet, à une nouvelle date à définir», a indiqué le communiqué officiel du Vatican. Aucune date n’a pour le moment été fixée pour un nouveau voyage du souverain pontife, aujourd’hui âgé de 85 ans.

A noter que ce report n’est pas une surprise, d’autant que depuis le début du mois de mai, le pape François, qui souffre de gonalgie, une arthrose du genou particulièrement douloureuse, se déplace en fauteuil roulant. En RDC, le pape François était attendu à Kinshasa et aussi à Goma où l’Ambassadeur d’Italie, son garde du corps et son chauffeur avaient été tués, en 2021.

L’étape du Sud-Soudan était aussi importante pour le pape qui y était d’ailleurs annoncé en compagnie de l’archevêque de Cantorbéry et du modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse. Un pays en proie à une crise née de divergence entre les deux hommes forts du pays : le Président Salva Kiir et son rival, le Vice-président Riek Machar. Le pape les avait d’ailleurs suppliés de ne pas reprendre les combats.