Pourquoi le chanteur Khaled est devenu Marocain

Ami de longue date de Mohammed VI, le chanteur Khaled, originaire d’Algérie, a été naturalisé par le monarque cet été. Pourquoi le célèbre chanteur des tubes « Aicha » et « Didi » a voulu devenir Marocain ?
Eclairage.

Originaire d’Algérie, le chanteur Khaled s’est toujours senti chez lui au Royaume chérifien. Il estime en effet être bien accepté au Maroc pour son statut d’« ambassadeur de la musique maghrébine dans le monde ». A tel point qu’il semblait tout à fait naturel pour lui de demander la nationalité marocaine. Eh bien c’est chose faite. Khaled est devenu marocain depuis officiellement le 20 août, date à laquelle un décret royal a été promulgué pour la lui octroyer.

Même si cette décision du chanteur de raï a surpris beaucoup de monde, du fait des relations complexes entre l’Algérie et le Maroc, notamment au sujet de l’épineux dossier Sahara occidental, elle n’a pourtant rien de surprenante. Khaled est un ami intime du roi Mohammed VI. Les deux hommes se côtoient en effet depuis de nombreuses années. En 2009, le souverain marocain lui avait même offert une villa dans le nord du pays. « J’ai eu la chance de côtoyer le roi lorsqu’il était prince. Puis, quand il est devenu roi, il ne m’a pas tourné le dos », confiait le chanteur au journal marocain Tel Quel.

Parti de la France à cause du mariage pour tous

Le chanteur qui était notamment installé en France a préféré s’en aller, arguant qu’il n’était pas à l’aise avec la promulgation de la loi du mariage pour tous, et qu’il avait peur d’élever ses filles dans un tel pays. En juin dernier, il avait confié à l’hebdomadaire féminin panarabe Sayidaty, que sa femme était très stricte en ce qui concerne l’éducation de leurs filles. « Après l’adoption de la loi autorisant le mariage gay en France, elle m’a demandé de rentrer au Maroc et nous venons de déménager », avait déclaré le chanteur.

Très apprécié au Royaume chérifien où il participe à de nombreux festivals et donne même parfois des concerts gratuits, il n’en est pas moins attaché à l’Algérie. Le chanteur très populaire à Alger traverse la frontière entre les deux pays. Tout en veillant subtilement à ne pas se mêler des affaires politiques qui opposent ces deux pays.