Pour Israël, le Maroc est un pays à éviter

Israël a déconseillé ce jeudi à ses concitoyens de se rendre au Maroc, jugeant que le pays n’est pas assez sûr. Une décision qui risque de porter un coup dur aux relations entre les pays.

Déconseiller aux Israéliens de se rendre au Maroc. voilà une recommandation qui risque de ternir les relations entre les deux pays. Selon l’édition marocaine du Huffington Post, Israël a jugé que le Maroc n’était pas assez sûr pour ses concitoyens. L’Etat hébreu a placé le royaume chérifien sur sa liste des Etats à « éviter ».

Dans un communiqué publié le 25 août dernier, le bureau de lutte contre le terrorisme du Conseil national de sécurité israélien a annoncé qu’elle répertorie le Maroc parmi les pays que les citoyens israéliens sont exhortés d’éviter. Une recommandation si elle est suivie risque de faire baisser le tourisme au Maroc en cette période estivale.

Une décision qui n’est pas du goût de tous particulièrement de la France. Le ministère des Affaires étrangères a affirmé sur son site que « le contexte sécuritaire actuel permet les déplacements touristiques ou professionnels au Maroc ». Il a toutefois précisé que le Sahara occidental est fortement déconseillé.

Israël recommande également à ses concitoyens de ne pas se rendre dans les principaux pays arabes à savoir : la Libye, l’ Algérie, la Tunisie et l’Egypte. La Mauritanie est également parmi de la liste noire de l’Etat hébreu. Le Conseil national de sécurité rappelle aussi aux citoyens israéliens qu’il est « illégal de voyager en Syrie, en Irak , en Iran, au Liban, au Yémen et en Arabie saoudite ».

Le tourisme est un secteur important de l’économie marocaine qui représente 12% du PIB national. Le nombre de touristes qui visitent le royaume chérifien augmente d’année en année. En 2014, 10,3 millions de touristes ont visité le Maroc, ce qui représente une hausse de 2,3% par rapport à 2013.