Polémique, Nationalité : Tariq Ramadan répond à Manuel Valls

Tariq Ramadan n’a pas tardé à apporter la réplique au Premier ministre français, Manuel Valls, qui a été catégorique en indiquant qu’il n’y avait « aucune raison » d’accorder la nationalité française au professeur suisse.

« Dites Monsieur Manuel Valls, si je ne demande que la légion d’honneur, vous me la donneriez ? ». C’est en ces termes que l’islamologue Tariq Ramadan a interpellé le Premier ministre français sur Twitter, ce dimanche 22 mai au soir. Il fallait, comme nous l’avions indiqué dans notre édition de ce dimanche, s’y attendre.

Cette sortie de Tariq Ramadan intervient après que le chef du gouvernement français se soit opposé au fait de lui attribuer la nationalité française. « Il n’y a aucune raison pour que Monsieur Tariq Ramadan obtienne la nationalité française », avait en effet déclaré Manuel Valls au micro de la radio juive parisienne Radio J. Le Premier ministre avait été interpellé en marge de son départ pour Israël, dimanche. Manuel Valls avait ajoute que « quand on aspire à être Français, c’est qu’on aspire à partager des valeurs ».

Et réponse du berger à la bergère, Tariq Ramadan a fait la corrélation entre sa position et la Légion d’honneur remise au prince héritier par ailleurs ministre de l’Intérieur d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Nayef, en mars dernier. « Dites monsieur Manuel Valls, si je ne demande que la légion d’honneur, vous me la donneriez ? Cet « honneur » que vous vendez en Rafales. Deal ? », allusion faite aux avions Rafale vendus par la France à l’Arabie saoudite.

Tariq Ramadan, Suisse d’origine égyptienne, avait annoncé son intention d’obtenir la nationalité française dans le but de contrer les propos « nauséabonds » sur la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme. « J’aspire à être binational, franco-suisse, avec un vrai discours, pour sortir des discours d’enfermement, de peur », avait-il expliqué lors d’une conférence. Sauf que Valls a dit niet !