Pointe-Noire fait peau neuve

La deuxième ville congolaise, Pointe-Noire, sera l’objet dans les six prochains mois d’un programme de réhabilitation en vue des prochaines célébrations de l’indépendance du pays. Ce lifting coûtera près de 15 milliards de F CFA à l’Etat congolais.

Source : IRIN

Le président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso, a procédé jeudi dernier au lancement, d’un programme de six mois visant à la réhabilitation et à la construction d’infrastructures routières, sanitaires et d’adduction d’eau à Pointe-Noire, deuxième ville du Congo. L’annonce a été faite par la radio nationale. Ce programme, d’un coût global de 15 milliards de F CFA (30 millions de dollars), est entièrement financé par l’Etat congolais. Les travaux concerneront la réhabilitation du réseau routier, des édifices publics, des écoles, des centres de santé, les installations de l’aéroport et du port maritime de Pointe-Noire, a précisé Florent Ntsiba, ministre de l’Equipement et des Travaux publics.

Pointe Noire se prépare pour fêter l’indépendance

L’ensemble de ces investissements s’élève à plus de 12 milliards de F CFA (24 millions de dollars) alors que 2,8 autres milliards (5,6 millions de dollars) seront affectés à la réhabilitation des bâtiments administratifs, des écoles et des centres de santé dans les sous-préfectures du département du Kouilou dont Pointe-Noire est le chef-lieu. M. Ntsiba a, par ailleurs, affirmé sur les ondes de la radio nationale que les réseaux de canalisations d’eau, de distribution d’électricité et d’eau de Pointe-Noire bénéficieraient des mêmes investissements. D’après Philippe Mvouo, du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Hydraulique, moins de 50% des habitants de Pointe-Noire est desservie par le réseau de la Société nationale de distribution d’eau (Snde).

Les dix-sept forages existants produisent 48 000 mètres cubes d’eau par jour pour une population de 600 000 habitants. Six forages supplémentaires seront construits dans le cadre de ce programme. Ces travaux sont réalisés en vue des préparatifs du 44e anniversaire de l’indépendance du Congo, le 15 août prochain à Pointe-Noire. Le gouvernement congolais avait en effet décidé, il y a quelques mois, que la fête de l’indépendance serait célébrée de manière rotative dans tous les départements du pays. En 2005, Impfondo, la capitale du département de la Likouala, dans le nord du pays, accueillera cette fête. Un montant de 10 milliards de francs CFA (20 millions de dollars) est réservé pour des travaux similaires dans cette localité située à près de 900 km de Brazzaville, la capitale. […]