Plus de 410 millions d’Africains vivent toujours dans la pauvreté, selon l’ONU

Selon le rapport de l’ONU publié lundi, plus de 410 millions d’Africains vivent toujours dans la pauvreté.

L’Afrique subsaharienne n’atteindra pas ses objectifs du millénaire en 2015. C’est ce qu’indique le rapport de l’ONU, publié lundi. Un échec qui s’explique par plusieurs facteurs : les divers conflits qui déchirent le continent, la diminution de l’aide internationale, qui est de plus en plus orientée vers les pays émergents au potentiel économique considérable. L’échec démographique est aussi mise en cause.

Alors que la pauvreté baisse dans plusieurs régions du monde, l’Afrique subsaharienne compte toujours 410 millions d’Africains qui vivent dans la pauvreté. C’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar par jour, alors qu’en 1990, ils n’étaient que 290 millions. L’Afrique subsaharienne est la seule région du monde où le nombre de pauvres augmente. Selon le rapport de l’ONU, si la faim a reculé la sous-alimentation progresse chez les enfants. Sans compter le montant net de l’aide au développement qui a baissé de 5,6% en 2013. Elle bénéficie par ailleurs moins aux plus démunis qui en ont besoin.

Le rapport évoque toutefois des progrès dans la lutte notamment contre le virus du sida, le paludisme, la tuberculose. Tout comme la scolarisation des plus jeunes en primaire grâce à une lutte ardue depuis 15 ans.