Pistorius libre en attendant son procès

Accusé du meurtre de sa petite amie, Oscar Pistorius a été libéré sous caution ce vendredi.

Oscar Pistorius ne passera pas une nuit de plus en prison. Du moins pour le moment. La demande de liberté provisoire de l’athlète sud-africain paralympique, accusé du meurtre avec préméditation de sa petite amie Reeva Steenkamp, a été acceptée par le juge ce vendredi. La justice a jugé insuffisants les arguments de l’accusation, qui a toujours refusé que la liberté conditionnelle soit accordée au célèbre coureur, arguant des risques de fuite du pays.

Mais la défense d’Oscar Pistorius a marqué un point, affirmant que l’athlète sud-africain était prêt à rendre son passeport et que sa renommée internationale l’empêcherait de se soustraire aux poursuites judiciaires. La famille du coureur s’est dit elle « soulagée mais en même temps, nous portons le deuil pour Reeva Steenkamp et sa famille ». La prochaine audience de l’athlète aura lieu le 4 juin.

L’accusation campe sur ses positions

Alors qu’au début des audiences de la star, l’accusation était en nette position de force, la défense a très rapidement repris l’avantage, décrédibilisant le sérieux de l’enquête. Le responsable de l’instruction Hilton Botha a en effet été remplacé après que l’on ait découvert qu’il était soupçonné de sept tentatives de meurtres pour avoir tiré ivre sur un taxi collectif alors qu’il poursuivait des suspects en 2011.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de l’athlète paralympique a mis en avant la « faible qualité des preuves » et « les lacunes catastrophiques du dossier du parquet ». Toutefois, même s’il est libéré sous caution, le septuple champion n’est pas tiré d’affaire. Alors que lui a toujours affirmé qu’il avait pris sa petite amie pour un voleur qui s’est introduit chez lui au moment du drame, l’accusation, elle, campe sur ses positions : Pistorius a prémédité son geste.

Le procureur Gerrie Nel va même plus loin, estimant ce vendredi lors de son réquisitoire devant le tribunal d’instance de Pretoria, qu’une lourde condamnation à la prison est « presque garantie » pour Oscar Pistorius. L’athlète sud-africain risque la réclusion à perpétuité s’il est condamné pour meurtre avec préméditation.