Pharrell Wiliams persona non grata en Afrique du Sud

Une organisation de défense de la cause palestinienne en Afrique du Sud a appelé ce lundi au boycott contre le chanteur américain Pharrell William en marge de son concert au Cap, en raison de ses liens avec une marque qui a plusieurs fournisseurs en Israël. L’organisation appelle la population du cap a manifesté ce lundi.

Le chanteur américain Pharrell Williams va-t-il pouvoir organiser son concert en Afrique du Sud ? Rien n’est moins sûr puisqu’une organisation de défense de la cause palestinienne a appelé ce lundi à manifester contre le chanteur américain en raison de son partenariat avec une chaîne de supermarchés sud-africains qui importe des produits d’Israël.

La branche sud-africaine du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) organise ce lundi soir au Cap au sud-ouest du pays, « la plus grand manifestation contre un artiste depuis la fin de l’apartheid en 1994 ».Ce vendredi, les autorités municipales et BDS avaient entamé un véritable bras de fer juridiques afin que le nombre de manifestants soit limité. La BDS a obtenu gain de cause puisque le nombre de manifestants n’est pas limité à 150.

Le chanteur américain est directeur de style de plusieurs projets de mode et d’éducation destinés à soutenir le développement durable pour la compagnie australienne Woolworths. Ce qui a posé problème, selon mouvement sud-africain, c’est que cette société se fournit en Israël. BDS accuse Woolworths d’importer des produits agricoles israéliens qui viennent des territoires occupés. Une accusation que Woolworths rejette formellement. La chaîne affirme par ailleurs que moins de 0,1% de ses produits alimentaires proviennent d’Israël.

Selon BDS, si l’auteur du tube planétaire Happy « tient vraiment à rendre les gens heureux, il devrait rejoindre « la liste croissante des artistes comme Stevie Wonder, Lauryn Hill, Alice Walker, Roger Waters qui soutiennent le mouvement non-violent BDS ». Pour l’heure, Pharrell Williams n’a pas réagi à cet campagne de boycott.