Pétition Stop corruption

« En 2006, la valeur des exportations de pétrole et de minerais venant d’Afrique a atteint 249 milliards de dollars, soit l’équivalent de six fois la valeur totale de l’aide internationale.

En tant que citoyen de l’Union Européenne, j’appelle la Commission Européenne et les Etats membres à proposer une législation qui mette en place des mécanismes pour lutter contre la corruption en général et plus spécifiquement dans le cadre des relations entre l’UE et les Etats tiers.

« En 2006, la valeur des exportations de pétrole et de minerais venant d’Afrique a atteint 249 milliards de dollars, soit l’équivalent de six fois la valeur totale de l’aide internationale. Si cet énorme transfert de richesses était utilisé correctement, les citoyens les plus pauvres et les plus dépossédés du monde auraient une occasion de sortir de la pauvreté. Pourtant, dans la plupart des pays riches en ressources minières, la corruption dans ce secteur a directement entraîné des conflits et des violations des droits humains ainsi qu’une augmentation des inégalités et de la pauvreté ».

La corruption, selon la définition de l’ONU endossée par l’UE, est un « abus de pouvoir ayant pour but l’enrichissement personnel ». L’UE a mis en place des instruments pour s’attaquer à la corruption, cependant, ceux-ci se concentrent sur la protection des intérêts financiers de la Communauté Européenne. Il est maintenant temps pour l’UE de s’attaquer à la corruption dans sa globalité et notamment dans le cadre de ses relations avec les pays tiers.

Chaque année, la corruption des fonctionnaires prive les pays en développement de milliards de dollars. Cet argent devrait être dépensé pour garantir un meilleur niveau de vie aux citoyens de ces pays. Ce pillage étatique, dont la valeur peut égaler la dette nationale dans les pays en développement riches en ressources naturelles, est souvent placé à l’étranger, notamment en Europe. Ceux qui volent cet argent le dépensent en Europe et mènent un train de vie opulent. Cela doit cesser! Ne se limitant pas à un simple crime économique, la corruption sape la capacité de certains Etats à fournir des services de base à leurs populations, comme par exemple le droit à l’alimentation, au logement, à la santé et à l’éducation.

Voir le site de la pétition :