Patrick, un robot sensible aux touchers rectaux

xcv.png

Détrompez-vous, Patrick n’est pas un robot dédié aux amateurs de poupées gonflables. Ce robot est un simulateur utilisé par des médecins.

C’est en rendant une visite à son frère sur son lieu de travail, que le comédien et écrivain américain Rob Delanay a surpris un étudiant en médecine avec une main enfoncée dans un postérieur synthétique. Non, cet étudiant ne s’adonnait pas à une pratique sexuelle avec un robot, mais répondait à un simple exercice médical. Car ce robot, surnommé Patrick, est équipé de capteurs pouvant mesurer la pression exercée durant l’examen. En d’autres termes, Patrick exprime ses « sentiments » aux élèves médecins qui s’entraînent sur lui.

Etonné, Rob Delanay publie immédiatement un tweet dévoilant ainsi au monde entier cette découverte.

xcv.png

Geekosystem a voulu en savoir davantage et est allé à la rencontre des inventeurs. On sait désormais que ce simulateur a été créé par le Dr Benjamin Lok et le Dr Carla Pugh de l’Université du Wisonsin. « Ce patient virtuel aide les étudiants en médecine à pratiquer le toucher rectal et à réduire l’anxiété causée par un examen si intime. Grâce à Patrick, ils apprennent à communiquer avec le patient », explique le Dr Benjamin Lok.

Le Dr Carla Pugh avait inventé un mannequin doté de capteurs sensoriels placés au niveau de la prostate. De leur côté, le Dr Benjamin Lok et son groupe de recherche ont travaillé sur les simulations de patients virtuels. Les deux projets ont par la suite convergé avec le soutien de la National Science Foundation, ce qui a donné lieu à la naissance de Patrick.

Si vous avez connu la douloureuse expérience du toucher rectal chez votre médecin, n’hésitez pas à l’encourager à s’entraîner sur Patrick. Cela évitera bien des mauvaises surprises !