Pas de peine de mort pour les homosexuels en Ouganda

David Bahati, député à l’origine de la proposition de loi qui prévoyait la peine de mort dans certains cas d’homosexualité a retiré son texte annonce l’AFP. Cela fait plusieurs années que le sujet revient régulièrement dans l’actualité du pays. L’Ouganda s’était déjà illustré en 2009 en voulant faire passer une loi, « Anti-homosexuality Bill 2009 », qui visait à punir de la peine de mort plusieurs actes homosexuels. Les autorités ougandaises avaient ensuite, comme cette fois ci, fait marche arrière devant la levée de boucliers internationale déclenchée par le projet de loi. Le ministre du gouvernement ougandais avait alors déclaré que « les lois en vigueur sont suffisantes pour protéger l’Ouganda de l’homosexualité ».

Lire aussi l’article Homophobie endémique ? Viols et violences en Afrique du Sud