Pas de lauréat pour le prix de la bonne gouvernance en Afrique

Le jury du prix Mo Ibrahim, qui récompense d’anciens dirigeants africains pour leurs actions, a annoncé dimanche qu’il n’avait pas trouvé de lauréat adéquat pour la deuxième année consécutive, lit-on sur Infoplus Gabon. Ce prix, fondé en octobre 2006 par Mo Ibrahim, magnat britannique des télécommunications d’origine soudanaise, est décerné à d’anciens chefs d’Etat ou de gouvernement de pays de l’Afrique subsaharienne qui ont été élus démocratiquement, pour récompenser les pratiques de bonne gouvernance. « Les critères pour le lauréat sont ambitieux, et le nombre de candidats chaque année est restreint. Donc il est possible qu’il y ait des années sans prix, quand aucun nouveau candidat n’émerge », a expliqué M. Ibrahim, selon un communiqué de sa fondation.