Pas d’ordinateur à 100 euros pour les enfants : Intel mis en cause

Six mois après avoir rejoint l’initiative One laptop per children (un ordinateur portable par enfant), qui vise à proposer un ordinateur à bas prix (100 euros) dans les pays pauvres, Intel claque la porte. Nicholas Negroponte, à l’initiative de l’OLPC, accuse Intel d’avoir constamment rabaissé le projet, notamment dans des pays où des commandes fermes avaient été effectuées, indique Vnunet.com. « Comme nous l’avons déjà affirmé dans le passé, nous considérons les enfants comme une mission ; Intel les voit comme un marché », conclut-il un communiqué publié ce mardi.