Parution de l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine 2012 et annonce du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique 2012

Le lundi 15 octobre 2012, la Fondation Mo Ibrahim publiera l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine 2012 et annoncera la décision du Comité d’attribution du Prix indépendant concernant l’attribution du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique.

Le Comité décerne le Prix Ibrahim à un chef d’État ou de gouvernement africain élu démocratiquement, ayant fait preuve d’un leadership d’excellence, ayant effectué son mandat dans le respect de la constitution et ayant quitté ses fonctions au cours des trois dernières années. Il s’agit du prix individuel le plus richement doté au monde, d’un montant de 5 millions de dollars sur dix ans et de 200 000 dollars versés chaque année à vie.

Créé en 2007, l’Indice Ibrahim constitue le recueil le plus complet de données quantitatives conduisant à une évaluation annuelle de la performance en matière de gouvernance dans chaque pays africain.

Les membres du Conseil d’administration suivants assisteront à cette cérémonie :

 Mo Ibrahim, fondateur de Celtel International

 Lord Cairns, ancien président d’Actis Capital LLP, ancien Président

 Directeur Général de SG Warburg

 Nathalie Delapalme, directeur de la Recherche et des Politiques à la Fondation Mo Ibrahim, ancienne conseillère Afrique et développement de plusieurs ministres français des Affaires étrangères

 Hadeel Ibrahim, directeur de la Stratégie et des Relations Extérieures à la Fondation Mo Ibrahim

 Sir Ketumile Masire, co-président de la Coalition mondiale pour l’Afrique, ancien président du Botswana

 Mary Robinson, ancienne présidente de l’Irlande, ancienne Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

 Salim Ahmed Salim, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), ancien premier ministre de la Tanzanie, membre du Comité d’attribution du Prix Ibrahim

 Salim Ahmed Salim (Président), ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), ancien premier ministre de la Tanzanie

 Martti Ahtisaari, ancien président de la Finlande et lauréat du Prix Nobel
Aïcha Bah Diallo, ancienne ministre de l’Éducation de la Guinée, Réseau Éducation Pour Tous en Afrique

 Festus Mogae, ancien président du Botswana et président de la Coalition pour le dialogue sur l’Afrique (CoDA)

 Mary Robinson, ancienne présidente de l’Irlande, ancienne Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

D’autres informations seront bientôt communiquées.

1. Indice Ibrahim de la gouvernance africaine

L’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine fournit une évaluation annuelle de la gouvernance en Afrique. Créé et piloté par une institution africaine, il est composé de 88 indicateurs fournis par 23 sources internationales indépendantes et constitue l’ensemble de données le plus complet sur la gouvernance africaine.

L’Indice Ibrahim propose :

un cadre permettant aux citoyens, autorités publiques et partenaires de mesurer avec quelle efficacité les biens et services publics sont fournis un instrument permettant à toutes les parties prenantes d’évaluer les résultats des politiques sur une base solide
un moyen de garantir l’affectation optimale des ressources
un outil d’appui à la gouvernance des exemples convaincants de gestion responsable un modèle de réussite basé sur une approche équilibrée, équitable et intégratrice de la gouvernance

L’insuffisance des données en Afrique reste une préoccupation majeure pour la Fondation. Pour renforcer les données existantes et réaliser ainsi une évaluation plus fiable des avancées en Afrique, la Fondation finance deux grandes initiatives africaines qui fourniront de nouvelles sources de données pour l’Indice Ibrahim tout en créant une ressource essentielle pour toutes les parties prenantes.

2. Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Critères

Le lauréat doit :

 être un ancien chef d’État ou de gouvernement africain

 avoir été élu démocratiquement

 avoir quitté ses fonctions au cours des trois dernières années

 s’être limité à la durée constitutionnelle de son mandat

 avoir fait preuve d’un leadership exceptionnel

Le Prix Ibrahim est le prix le plus important décerné chaque année dans le monde. Il prévoit :

 5 millions de dollars sur dix ans

 200 000 dollars pour les années qui suivent

 200 000 dollars par an pour des activités d’intérêt public

Le Prix :

identifie et récompense des dirigeants africains qui ont développé leur pays, sorti leur peuple de la pauvreté et jeté les bases d’un avenir prospère met en avant des modèles extraordinaires pour le continent
assure que l’Afrique continue de profiter de l’expérience et de l’expertise de ses dirigeants nationaux d’exception en leur permettant de poursuivre leur action publique sous une autre forme après avoir quitté leurs fonctions

3. La Fondation Mo Ibrahim

La Fondation Mo Ibrahim investit dans la gouvernance et le leadership afin d’accélérer la transformation de l’Afrique.

Elle propose des outils et plaide en faveur d’un leadership progressiste et d’une gestion responsable dans le but de susciter un changement positif en Afrique.