Paris, people : Imani lance « Le front de mode »

imani1.jpg

Il fallait être ce soir au 42 rue Volta, dans le 3eme arrondissement de Paris, pour le lancement du nouveau show room d’Imani, associée pour l’occasion à la marque de chaussures éthiques Equal for All. Il y avait foule pour saluer une création profondément originale, nourrie par ce standard africain qu’est le tissu wax, détourné pour s’intégrer à l’esthétique de la chaussure… Reportage en images et interview exclusive d’une créatrice pleine de talent et de générosité !

AFRIK.COM : D’où est partie l’idée de cette création?

Imani : L’idée c’était de lier mon accessoire préféré qui est le foulard, avec une chaussure… Qui me ressemble. L’Oxford c’est une chaussure masculine à la base, mais on avait envie de la détourner et de la rendre féminine avec le tissu africain ! Et en fait ce ui est intéressant c’est que ce n’est pas un tissu wax qu’on a acheté sur la marché.. C’est vraiment notre imprimé, on l’a inventé. On s’est inspiré de tissus comoriens, par exemple là cette chaussure grise, c’est un tissu comorien qui est complètement détourné…

chausures_2.jpg

AFRIK.COM : Vous êtes comorienne?

Imani : Je suis comorienne. Et pareil pour la rouge, c’est un tissu comorien. Et pour les autres, on a suivi notre inspiration, en partant de n’importe quel motif africain. Mais nous n’avons pas acheté les tissus sur les marchés, là encore, ce sont nos motifs. Des modèles uniques.

chaussures_3.jpg

AFRIK.COM : Et vous comptez élargir cette ligne de créations originales?

Imani : Pas pour l’instant ! C’est une collaboration avec Equal for All parce que c’est une marque que j’aime beaucoup, j’aime bien leur esprit, et je profite de ma notoriété pour mettre en lumière leur action. Parce que beaucoup de leurs profits vont à des actions d’associations en Afrique…

AFRIK.COM : Et ces modèles sont seulement pour les femmes? Moi j’espérais trouver des chaussures pour les hommes aussi, parce que leurs principes me parlent à moi aussi…

imani1.jpg

Imani : Je te sens abandonné, délaissé… (rires) Il faudra penser aux hommes aussi, mais là c’était une collection pour femmes !

AFRIK.COM : En tous les cas, merci et bravo pour cette création, et aussi pour ta prestation aux Victoires de la Musique où tu as été formidable.

Imani : Merci à vous d’être là pour nous soutenir !