Parhélie à Moscou : un miracle inconnu en Afrique

C’est un miracle qu’aucun oeil africain ne contemplera jamais : la double réverbération du soleil sur l’horizon glacé, que les scientifiques ont baptisée « parhélie », et qu’un habitant de Moscou a filmé aujourd’hui, ainsi que nous l’apprend Lemonde.fr…

Pour que parhélie il y ait, il est nécessaire que la basse atmosphère proche de la ligne d’horizon soit chargée de cristaux de glace en suspension, qui forment un halo autour du soleil à son lever ou à son coucher, halo réverbéré lui-même symétriquement de part et d’autre de l’astre.

Ce matin, il y avait ainsi 3 soleils à Moscou, et ce n’était ni de la magie, ni une attaque d’envahisseurs célestes, mais tout simplement un jeu optique naturel entre la lumière du soleil et l’air humide et glacé de la capitale russe… Autant dire que jamais l’Afrique ne pourra connaître un tel phénomène, surtout en ces temps de réchauffement climatique planétaire… La glace dans l’air à Libreville… Ce n’est pas pour demain…