Parfait Onanga-Anyanga nommé par l’ONU Envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique

Parfait Onanga-Anyanga

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé la nomination de son Envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique du gabonais M. Parfait Onanga-Anyanga.

M. Onanga-Anyanga était jusque très récemment Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation dans ce pays (MINUSCA).

Depuis 2012 et le début du conflit en RCA, en raison des affrontements opposant la milice anti-Balaka à majorité chrétienne et la coalition rebelle à majorité musulmane Séléka, des milliers de civils ont été tués la population est devenue très largement dépendante de l’aide humanitaire. M. Onanga-Anyanga a déclaré que la signature de l’accord de paix était un « pas nécessaire et décisif, certes, mais seulement un pas. Le plus dur est en effet à venir. Le véritable test consistera dans la mise en œuvre intégrale et de bonne foi de l’accord (…) Les Centrafricains ont parcouru un long chemin et malgré les nombreux défis… ils méritent notre admiration et encouragement, a-t-il ajouté.

En 2015, il était Coordonnateur de l’action de l’Organisation des Nations Unies contre l’impact régional de Boko Haram. Avant cela, entre 2012 et 2014, il dirigeait le Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB) et était Coordonnateur principal du système des Nations Unies pour le pays.

De 2007 à 2012, M. Onanga-Anyanga était Chef de Cabinet de la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, après avoir été, entre 2005 et 2007, Conseiller spécial du Président des soixantième et soixante et unième sessions de l’Assemblée générale, et de 2004 à 2005, Chef de Cabinet du Président de la cinquante-neuvième session de l’Assemblée générale.

Entre 1998 et 2004, le nouvel Envoyé spécial a occupé, à Vienne et à New York, plusieurs postes politiques et de direction à la Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Au début de son parcours professionnel, il était Secrétaire par intérim du Comité consultatif permanent chargé des questions de sécurité en Afrique centrale et Premier Conseiller pour les affaires politiques et de désarmement à la Mission permanente du Gabon auprès des Nations Unies, à New York.

M. Onanga-Anyanga est titulaire d’un diplôme du troisième cycle en sciences politiques de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et d’une maîtrise en sociologie de l’Université Omar Bongo de Libreville. Né en 1960, il est marié et père de trois enfants.