Pan Afrique : les chefs d’Etats africains plaident pour une Cour de justice africaine

En marge du 19e sommet de l’Union africaine qui s’est achevé ce 16 juillet à Addis-Abeba (Éthiopie), le président de la Cour africaine des Droits humains et des peuples Gérard Niyungeko a déclaré l’intention des États de l’Afrique de se doter d’une Cour pour les affaires criminelles. « La Cour fonctionnerait comme la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye et les Africains accusés de crimes de guerre et crimes contre l’humanité n’auront plus besoin d’être envoyés à la CPI, mais ils seront jugés par la Cour africaine », a-t-il souligné. «Une fois créée, la Cour fusionnée aurait trois sections, l’une traitant des questions générales, la seconde des questions relatives aux droits de l’homme et la troisième des questions pénales», a-t-il ajouté.