Palestine, Al Qods : le Maroc attaque l’Israël

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le Maroc, non content de la « cause palestinienne » qu’il compte défendre bec et ongles, a fomenté une attaque contre Israël.

C’est à l’occasion de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays arabes, organisée au Caire, que le Maroc a réaffirmé son soutien total et indéfectible à la cause palestinienne et au droit de son peuple d’établir un « Etat indépendant et viable », a écrit Bladi.

Selon le journal, dans sa déclaration, l’ambassadeur du Maroc au Caire et non moins représentant permanent auprès de la Ligue, Ahmed Tazi, a accusé que « toutes les colonies israéliennes installées sur des terres palestiniennes, y compris à Al Qods Est, sont illégales et compromettent le processus de paix souhaité, en l’occurrence la solution à deux Etats ».

Réitérant la position du Maroc à encourager tout effort qui donnera une forte impulsion à la cause palestinienne, le diplomate de donner la position ferme du royaume : « Nous sommes aux côtés de nos frères palestiniens dans leur détresse et nous soutenons tous leurs droits, en particulier celui d’établir un Etat palestinien indépendant et viable ».

Ahmed Tazi qui représentait le Maroc dans ce conclave égyptien, a par ailleurs dit le souhait de son pays de voir le gouvernement israélien réagir favorablement et entame des négociations de paix sérieuses et fructueuses avec les Palestiniens.