Ouverture des 7èmes Rencontres africaines de la photographie

Plus de 150 photographes du Mali et d’autres pays africains prennent part à la 7ème édition des Rencontres africaines de la photographie ouverte samedi à Bamako sur le thème « Dans la ville et au-delà ».

Parmi ces photographes, 25 ont été sélectionnés à travers leurs œuvres par un comité d’experts pour participer à un concours, doté d’un grand prix, dont le résultat sera proclamé dans une semaine.

Ces photographes, venus de l’Afrique du Sud, du Bénin d’Ethiopie, de l’Ile de la Réunion, de Madagascar, du Mali, du Maroc, du Mozambique, de la RD Congo, de la Tunisie et du Zimbabwe, présentent 300 photos dont la plupart fixent des images liées à la dégradation de l’environnement pour coller au thème « Dans la ville et au-delà ».

Outre une exposition internationale, une rencontre entre professionnels de la photo est prévue lundi et mardi prochains au conservatoire Ballé Fassèké de Bamako. Les participants auront à débattre des thèmes : « le marché, quels moyens, quels supports » ? et « la promotion et la diffusion des artistes et des œuvres à l’international ».

En inaugurant la manifestation, le ministre malien de la Culture a indiqué que « la Biennale photographique de Bamako est devenue un maillon important de la chaîne de la coopération entre Nord et Sud ».

Instituées en 1994 à Bamako, les Rencontres africaines de la photographie qui se tiennent tous les deux ans dans la capitale malienne, sont la plus grande fête photographique sur le continent africain. La manifestation est organisée par le ministère malien de la Culture, en collaboration avec la Coopération française, l’Union européenne et l’Agence internationale de la Francophonie.