Ousmane Sonko et Diomaye Faye libérés, quel impact sur la Présidentielle ?


Lecture 2 min.
Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko
Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko

Après 8 mois passés en détention, le leader du parti dissous Pastef, Ousmane Sonko, a été libéré de prison. Il en est de même pour son dauphin, Bassurou Diomaye Faye. Des libérations qui pourraient impacter le scrutin présidentiel prévu dans quelques jours.

Le leader du Pastef et maire de Ziguinchor, Ousmane Sonko, a été libéré, ce jeudi 14 mars 2024, après 8 mois de détention. Son arrestation, le vendredi 28 juillet 2023, avait provoqué des manifestations et des tensions dans le pays. Son bras droit, Bassirou Diomaye Faye, candidat à la Présidentielle, a également été libéré.

Les conditions de leur libération ne sont pas encore connues. On sait toutefois qu’une loi d’amnistie a été votée dans ce sens. Les deux personnalités étaient accusées de « trouble à l’ordre public » et de « participation à une manifestation non autorisée ». La libération de Sonko et Faye est une victoire pour leurs partisans et pour l’opposition sénégalaise. Elle intervient quelques semaines avant l’élection présidentielle prévue le 25 février 2024.

Il reste à voir quel impact aura cette libération sur la campagne électorale. Ousmane Sonko est écarté de la liste des candidats à l’élection présidentielle. Alors que son dauphin, Bassirou Diomaye Faye, est l’un des principaux candidats à la Présidentielle. Leur libération pourrait avoir un impact sur la suite de la campagne électorale et le scrutin du 24 mars prochain.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter