Ouganda : deux opposants prêts à faire front commun pour défier Museveni aux élections de 2021

Yoweri Museveni, Président d'Ouganda

Le Dr Kizza Besigye, président du parti politique Forum pour le Changement démocratique (FDC) et le célèbre reggae-man, Robert Kyangulanyi, viennent de créer une coalition pour les élections générales prévues en 2021. Les deux opposants ont fait cette annonce lors d’une conférence de presse sur le coronavirus tenue ce 15 juin, à Kampala, la capitale ougandaise.

Dans leur communication, les deux hommes ont montré leur ferme engagement à travailler ensemble afin de doter ce pays d’une nouvelle classe dirigeante aux prochaines échéances électorales. « Nous avons discuté et ce que nous faisons est encore un autre pas dans la bonne direction. Nous voyons les contre-attaques et ce devrait être un message que nous ne devrions pas être l’ennemi de l’autre. Nous devons savoir qu’il n’y a qu’un seul ennemi. Ce pays est plus grand que nous tous. En tant que dirigeants, nous ne pouvons que voir et vous montrez le chemin. Nous annonçons ces activités et ne pouvons réussir que si nous travaillons tous main dans la main », a déclaré Robert Kyangulanyi.

De son coté, Kizza Besigye a fait savoir que cette coalition est un pas vers le changement du système politique. « Ça n’a pas été un voyage facile pour arriver à ce jour où nous joignons nos forces en tant que forces unies du changement. Ce que nous avons fait aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre appelant tous les Ougandais à se rassembler. Ce que nous faisons aujourd’hui, c’est donner des directives à plus de 90% de la population pour qu’elle regagne son pays. Il s’agit d’un appel clair pour dire que le moment est venu de faire entendre nos voix et de dire que c’est notre pays. »

Toutefois, les deux hommes politiques n’ont pas annoncé qui d’eux sera candidat aux élections présidentielles de 2021.Pour rappel, Kizza Besigye a été candidat aux élections présidentielles de 2016 alors que Robert Kyangulanyi , a été élu député de Kyandondo East, dans la partie centre de l’Ouganda. Depuis plusieurs décennies, ils mènent des campagnes très critiques envers le régime dirigé par Yoweri Museveni, depuis 1986.